récit érotique
récit érotique

Récit érotique

récit érotique

Membres présentement en ligne

«Des milliers de récit érotique en ligne. Gratuit et excitant!»


Un récit érotique:
Un certain temps s'est écoulé depuis notre dernière soirée avec Yves et Cédric qui s'était déroulée comme dans un récit érotique, et j'avais des pulsions de plus en plus forte, je voulais de nouveau sentir leurs sexes long et dure en moi! J'appelais mon amie, prétextant une fausse excuse pour avoir les coordonnées de Cédric, puis je l'appelais. Il n'était pas étonné, je lui dis que j'aimerais le revoir, que je pensais très souvent à notre dernière soirée et que j'aimerais vraiment remettre ça.

Il ne se fit pas prier pour me donner son adresse, car cette fois, il voulait que ça se passe chez eux. Comme nous étions un début de weekend, je suis partit sur l'instant chez lui. La route dura un moment, du moins, c'est ce que je me disais car j'étais pressé de retrouver mes 2 maîtres dominants pour une partie de sexe intense! Arrivé sur place, enfin, je sonne à sa porte : Cédric est venu m'ouvrir, il est en peignoir, et me dit qu'Yves va venir, mais qu'il est encore au travail, il sera là en début de soirée. J'entre, et dès que la porte fût fermée, il se tourna vers moi, ouvrit son peignoir pour me laisser voir sa queue encore molle, mais je savais bien ce qu'il attendait et je m'exécutais en m'agenouillant devant lui, et le pris en bouche! Mmm, cela m'avais tellement manqué que je m'activais en léchant, suçant, gobant, si bien que sa queue fut rapidement durement bandée.

Il m'arrêta pour me redresser, déboutonna mon pantalon, mais m'empêcha de le retirer, il le baissa juste un peu pour que mon cul soit à l'air, et sans que j'eus le temps de dire ouf, commença à m'enfoncer son sexe. Il s'enfonçait, lentement mais sans interruption. Moi je me remémorais de vieux récit érotique... Mon anus était encore contracté par conséquent il dût forcer le passage, mais ça ne l'arrêta pas et rapidement son sexe était tout entier dans mon cul! Sans demander son reste, il commença des vas et viens, sa queue frottait mon trou, le chauffait. J'avais tellement attendu ce moment, l'excitation était à son comble! Je suppose qu'il l'a senti, alors il me prit fermement par la taille, et commença une culbute comme je n'aurais osé lui demander! J'avais mal à l'anus, mais les claques que son bassin donnait à mes fesses me faisaient monter au 7e ciel.

Après quelques minutes, il jouit puissamment dans mon cul, de long jet de sperme me remplissaient alors... Il attendit un instant comme cela, pour être sûr d'y laisser jusqu'à la dernière goûte, se retira en serrant mes fesses, remonta mon caleçon et mon pantalon, et m'emmena dans la chambre pour que je m'y allonge, sur le ventre, car il voulait que son sperme reste bien là où il était. Il tira sur mon pantalon pour le retirer, puis continua avec mon caleçon, et fini avec ma chemise. Je me retrouvais alors complètement nu, pendant un long moment je me demandais ce qu'il me préparait. Puis il revint finalement, et tout en serrant mes jambes, il se remit à me sodomiser, me faisant remarquer que cette fois il ne dût pas forcer, que nous allions pouvoir commencer les choses sérieuses ! Il ne s’arrêta pas, me pris par la gorge pour me faire cambrer, et tout en continuant de me sodomiser il me disait à l'oreille que j'étais sa chose, et que toute la soirée j'allais me faire arroser par lui et Yves...

À ces mots je me suis dit:
"Ça y est, nous y sommes, il me domine, je suis sa chose, son trou..."
Cette fois-ci, il ne jouit pas dans mon cul, et préféra tout envoyer sur mon dos toujours en me tenant par le cou. Comme j'étais cambré, son sperme coula vers le bas de mon dos, pour laisser quelques goutes arriver dans l'arrêt de mes fesses. Ce petit jeu continua encore 1 fois, il continua à me couvrir de son sperme, et moi je restais étendu sur le lit, attendant qu'il joue avec moi. En début de soirée, Yves rentra comme prévu du travail, mais avec lui j'entendais la voix d'une autre personne.

Visiblement, Cédric l'avait prévenu de me présence, et il avait convié un de ses collègue, sachant jouer à notre petit jeu. Cédric me donna l'ordre de ne pas me retourner, je m'exécutais en laissant ma tête sur l'oreiller, j'entendais quelques bruit, je devinais qu'ils se déshabillaient, puis Cédric me pris par les mains et me tira pour me redresser en arrière...

récit érotique, vidéos, rencontre et plus encore sur JALF!


rencontre Hauts-de-Seine blog érotique rendez coquin vibrateur renconyre rdv rencontre rencontre coquine Haute-Garonne annonces rencontres BDSM urophilie club libertin bordeaux

Tous droits réservés - Réalisations TrémaR Inc. 2000-2010