conversation erotique
conversation erotique

Conversation erotique

conversation erotique

Membres présentement en ligne

Conversation erotique, chat sensuel et que dire des webcams les plus sexy du web? Jouer Avec Le Fantasme vous offre tout ça dans un univers fantasmatique et théâtral. Voici un extrait de conversation erotique, vous en trouverez des milliers d'autre sur le site. Vous désirez participé vous même à une conversation erotique? Les membres n'attendrent que vous!

"Déshabillez-vous" Quoi? Mais qu'est-ce qu'il vient de dire ce cochon? Je lui dit que je ne veux pas et il me dit de me déshabiller. Mais ça va pas la tête. Eh oh. "Mademoiselle, je n'ai pas toute la journée". C'est quoi ces yeux. Comme il a été gentil.

Vraiment. Il a l'air d'un bon Monsieur. Aller Lucie Sage, déshabille-toi. Je descend la fermeture éclair dans mon dos pour pouvoir retirer ma robe. Ah zut. Quoi? Ça coïnce. La fermeture bloque. AAArrrgg. "Attendez" dit-il. Il approche. D'une main, il remonte mes cheveux, très doucement, c'est une caresse ça, sur cette peau si douce, dans la nuque, sous les cheveux, sa main chaude et l'autre qui joue avec la fermeture, des petits coups secs, vers le haut, vers le bas. J'ai mon souffle un peu plus court là, je ne comprends pas. Puis ça décoïnce, ça glisse vers le bas. Il me fait me retourner. Je suis devant lui ou plutôt il s'est placé devant moi, dans mon espace vital, cet espace où on laisse entrer seulement des personnes chères, famille, bon amis, amants.

Je sens un trouble. Ces yeux tout près. "Je peux vous aider?" dit-il. Quoi? Il va m'aider à retirer ma robe. Il monte ses bras un peu plus haut que ma tête, vis-à-vis mes bras. Je lève mes bras, comme hypnotisé. Il prends les manches de ma robe et la fait passer au-dessus de ma tête. Quand j'ai la tête qui est disparue sous la robe, il la fait monter de plus en plus lentement. Le bas de ma robe m'arrive au menton. Il arrête. Mon coeur bas très vite. Je sais qu'il regarde. Pourquoi je ne dis rien. Pourquoi je ne fais rien. Parce que c'est trop bon. Je l'imagine, me regardant. Ma brassière, mes seins, la fente des mes seins, mon ventre, je sens ses yeux sur mon ventre.

Comme il doit se délecter. J'ai un beau corps et je le sais. Il me consomme tout doucement, pour son propre plaisir de voyeur. J'imagine ses yeux sur ma culotte. Oh oui, je me souviens, cette petite culotte est transparente. Il vois au travers, j'en suis certaine. Il se régale et sait qu'il me rends folle. Je sens son contôle sur moi et lui doit sentir ma soumission que je lui donnes de plus en plus. Je le sens qui me contourne. Il veut voir mon dos, mes reins, mes fesses. Il les voit au travers. Comme il doit se régaler. Je sais que j'ai un cul superbe. Tellement d'hommes à JALF me l'ont dit lors de conversation erotique.

Il doit surement bander. "Encore un petit peu" dit-il tout en s'approchant derrière, se frottant un peu, juste assez pour que je sente sa queue. La robe finit sa course et est jeté sur une chaise toute proche. Il est dans mon dos à présent. Je me penches pour défaire la boucle qui attache ma chaussure, que je retires. Je refais la même chose pour l'autre. A-t-il vu ma culotte venir tirer sur ma vulve tout en dessous? A-t-il vu mes grandes lèvres sortir de chaque cotés? A-t-il vu qu'il n'y a aucun poil? A-t-il vu ma mouille? Est-elle déjà rendue là, à ma culotte? Oui il a vu. Je suis nu-pied. Je dégrafe ma brassière.

Je fais semblant que je n'y arrive pas. Il ne demande même plus. Je sens ses grandes mains, ses doigts glissés sous le tissu, ses doigts défaire l'agrafe et au lieu de sentir la brassière se défaire, je sens qu'avec chacune de ses mains bien prise avec chaque coté de la brassière, je sens qu'il referme, il serre, tranquillement, mes seins se comprime, je respire vraiment très fort là maintenant, il serre très très fort, j'ai tellement peur de manqué d'air tellement il me comprime, le sang bat très fort dans mes tempes, puis tranquillement il libère, il sait qu'il vient de me saisir, de me marquer, de m'empoigner, de mettre son emprise encore plus fort sur moi, un peu sa chose, un peu sa soumise, je n'ai rien dit, j'ai subi, j'ai gouté, oh comme c'était bon ce nuage.

Il me libère, je la vois quitter mes bras, libérant mes seins, les bretelles quittant mes épaules, il la laisse aller, elle tombe devant moi, à mes pieds. Il pose ses mains sur mes épaules. Chaude dans l'air un peu froid de son bureau. Ses mains descende sur mes bras. Une lente caresse. Il ne voit pas. J'ai fermé les yeux. Je ne sais pas ce qu'il va faire. Je suis debout là, devant lui, lui dans mon dos. Ses mains arrivent à mes mains. Il promène ses doigts dans les miens...

conversation erotique, rencontre et plus encore sur JALF!


club libertin en ligne cherche une femme rencontre érotique Sept-Îles techniques masturbation rencontre BDSM Gand rencontre érotique Nord-du-Québec rencontre coquine Tarn-et-Garonne histoires érotiques et récits de sexe rencontres mariage streaming x

Tous droits réservés - Réalisations TrémaR Inc. 2000-2010